26/08/2006

Bientôt la rentrée

Bientôt la rentrée, il fera beau, les plantes mourront peu à peu et nous pourrons enfin réorganiser les plantes.

Bientôt.

En attendant, il pleut!

19:54 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

23/08/2006

La fin du monde?

Voici quelques lignes pour donner mon avis sur le climat actuel. Bien sûr, mon site est sur le jardin. Mais tout est dans le tout. La nature dirige l'évolution de mon jardin. Donc quand on me dit que rien ne va plus, cela me fait réagir.

 

En fait, ma philosophie est de faire confiance dans la nature. Bien sûr, la terre a l'air de se réchauffer. Les exemples sont nombreux et personnellement ça m'attriste: glaciers qui disparaissent, tribus du nord arctique qui perdent leurs repère parce qu'ils voient maintenant des plantes à la place de la neige, termites qui remontent de la France, ... Tout cela peut faire peur, je l'avoue.

 

Mais je préfère être positif, comme d'habitude. Trop positif? Non. Certainement pas. mais Dame Nature nous a toujours étonnés. Qui a fait naître la vie? Quelle force a-t-elle pour cela?

Je pense qu'il ne faut pas regarder de notre petit bout de lorgnette. La terre se réchauffe? La pollution et notre mode de vie en sont les causes?

Pas tout à fait d'accord. Certes, ils sont deux causes qui accélèrent peut-être le processus de réchauffement. Et rien que pour ça, je ne peux que suivre les conseils d'écologie afin de préserver ce que nous pouvons faire.

Mais il y a, à mon avis, une cause beaucoup plus grande: notre terre vit. Depuis des siècles, elle se réchauffe. Il y va des cycles de vie d'une planète. Elle a vécu des ères glaciaires et se réchauffe maintenant avant de redevenir plus froide. Mais tout cela prend des millénaires!!! Bien sûr, nos météorologues voient une augmentation des degrés. Je tiens simplement à rappeler que les mesures météo n'existent que depuis un peu plus de cent ans. Bref, rien du tout à l'échelle planétaire.

 

Je pense que pour trouver une réponse, il faut se tourner vers l'histoire. Saviez-vous que les égyptiens (oui, ceux qui construisaient les pyramides) vivaient à leur époque dans des oasis de verdure et non dans les déserts que nous connaissons actuellement? Eh oui, à l'époque, nos contrées étaient glacées et ces pays étaient opulents. Pourquoi pensez-vous que noter culture s'est développée autour de la Méditerranée? Le climat y était idéal.

Puis, le réchauffement existant déjà, les déserts se sont propagés. Tout cela, de façon progressive, en plusieurs centaines d'années.

 

Allez, je m'arrête là mais je reviendrai sur le sujet, surtout si vous avez laissé des commentaires. En attendant, je retourne à mon petit jardin, profiter des trésors que Mère Nature, Gaia, nous donne chaque jour.

 

Bientôt, de nouvelles photos.

19:42 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

21/08/2006

De l'eau, de l'eau

"Rien que de l'eau, de l'eau de pluie, de l'eau de là-haut" (air connu).

Il pleut encore et encore. Alors que nous fondions en juillet, voilà que le mois d'août nous montre son côté le plus triste.

"Il n'y a plus de saison", "Le temps se dérègle", et patati et patata. Le croyez-vous? Moi non.

J'ai découvert avec plaisir un blog génial (culte-de-la-nature). Un homme engagé qui voit la vraie lumière de la nature. Je lirai bientôt avec plaisir ce blog complètement. Mais les premiers articles que j'y lisais sont intéressants.

Est-ce à dire que tout est vrai. Je me permettrai de vous donner bientôt mon avis personnel sur le sujet. Ce ne sera pas pour autant la vérité non plus. Juste mon avis.

En attendant, n'hésitez pas à consulter ce site.

 

20:25 Écrit par Pascal Neyman dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

18/06/2006

Pas facile

Pas facile un blog sur la jardin. Quand je l'ai conçu, j'ai oublié une chose: soit il fait mauvais, je ne fais pas mon jardin, j'ai donc le temps de faire mon blog, mais je n'ai rien à dire. Soit il fait bon, je fais mon jardin, je n'ai plus de temps pour faire mon blog, pourtant j'ai des choses à dire. Allez, courage Raviollli, on va trouver une méthode pour que ça aille. Car j'ai des photos et plein de choses à dire. Alors, à bientôt.

22:43 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

10/05/2006

Le vent souffle

Un vent se fait sentir. Les choses tournent. L'arbre penche mais ne rompt pas. Il est bon de se sentir poussé mais également de se sentir fort.

 

 

22:39 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : considerations personnelles, en passant |  Facebook |

04/04/2006

Un peu de philosophie

L'autre jour, un copain m'a envoyé un beau fichier sur Internet. J'ai trouvé qu'il était plein de philosophie et j'ai voulu vous en faire profiter.

 

Un professeur de philosophie se présente un jour devant la classe avec une série d'objets inhabituels qu'il pose sur son pupitre, face à ses étudiants. Le silence intrigué de l'assistance étant acquis, le professeur prend un grand bocal de cornichons (vide et propre) et commence à le remplir jusqu'au bord supérieur de pierres d'un diamètre situé entre 6 et 7 cm.

Une fois ceci terminé, il demande à sa classe si le bocal est rempli. Les élèves répondent que oui.

Le professeur prend alors un sachet rempli de gravillons et le verse dans le bocal. Il agite le tout, pour égaliser, et voilà que le gravier remplit tous les espaces encore vides.

Après avoir complété cette manipulation, le professeur demande encore une fois si le bocal est maintenant bien rempli. La classe répond, hilare et intriguée, que oui.

Le professeur se saisit alors d'un petit sac de sable et en verse le contenu dans le bocal. Evidemment, le sable se fraie un passage dans les interstices qui sont encore disponibles, au grand contentement de la classe.

 

"Voyez-vous" dit le professeur en s'adressant à ses étudiants, "j'aimerais que vous compariez ceci à votre propre existence.

Les grosses pierres représentent les choses véritablement importantes, comme la famille, le couple, la santé, les enfants. Ces choses qui font que, même si vous perdez tout le reste, votre vie n'en demeurera pas moins remplie.

Les gravillons représentent, quant à eux, les choses qui sont importantes, mais non essentielles, comme le travail, la maison, la voiture.

Enfin, les grains de sable peuvent être comparés aux choses sans importance.

Si vous commencez par mettre le sable dans le bocal, il ne restera plus assez d'espace pour le gravier ou les pierres.

 

Il en va de même avec votre vie: si vous gaspillez votre disponibilité et votre énergie pour les petites choses, il ne vous restera jamais assez de temps, ni de place, pour ce qui est essentiel à votre bonheur.

Jouez avec vos enfants, prenez le temps d'être à l'écoute de votre santé, sortez avec votre conjoint, parlez avec vos parents. Il y aura toujours du temps pour réparer l'aspirateur, pour finir un dossier ou laver la voiture.

Soignez les grands pierres en tout premier lieu, ce sont les choses qui comptent vraiment. Le reste n'est que sable qui s'acoule entre vos doigts".

 

Voilà bien une morale qui valait la peine d'être dite.

 

Bien évidemment, il existe, sur Internet, une autre morale. Celle-là, vous la trouverez sur mon autre blog.

21:51 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

29/03/2006

L'eau de nos âmes s'écoule

Ce moulin me fait étrangement penser à l'écoulement de notre vie.

 

 

21:51 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : en passant, considerations personnelles |  Facebook |

25/03/2006

Positivons

Il y a des jours où l'on en a assez de sa vie.

Des jours où se dit qu'on a pas envie d'aller travailler, mais où l'on oublie que grâce à ce travail, on reçoit de l'argent à la fin du mois qui nous permet, notamment, de se parler sur ce blog.

Des jours où on est coincé dans les embouteillages mais où l'on oublie que l'on peut conduire sa voiture grâce aux deux jambes qu'on peut encore diriger.

Des jours où on n'a pas envie de monter l'escalier jusqu'à son bureau mais où l'on oublie qu'on a un coeur puissant qui nous autorise à le faire.

Des jours où on n'a pas envie de faire les devoirs avec ses enfants parce qu'on est fatigué de sa journée de travail mais où l'on oublie que les enfants dans les pays d'Afrique sont surexploités et ne peuvent plus aller à l'école.

Des jours où on n'a pas envie d'aller conduire les enfants chez leur copain mais où l'on oublie qu'ils peuvent y aller parce qu'ils sont en bonne santé.

Des jours où l'on n'a pas envie de faire sa lessive mais où l'on oublie que l'eau est vitale et qu'elle nous est livrée, à domicile, propre et pas trop chère.

Des jours où l'on se dit que la vie est chère mais où l'on oublie le pourcentage de notre population qui ne peut même pas envisager d'acheter quelque chose dans un magasin.

 

Je le pense: ma vie est belle et il y a toujours plus malheureux que soi.  

09:38 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

20/03/2006

C'est le printemps

 

Je ne pouvais pas manquer ça: aujourd'hui c'est le printemps. Le grand jour est arrivé, même s'il fait froid. Quoique météorologiquement, ça ne change rien. Il fait encore trop froid pour cultiver mais bon, ça donne de l'espoir sur les beaux jours qui sont proches.

Bien sûr, vous me direz que le printemps c'est demain. Alors, c'est que vous avez autant à apprendre que moi.

En fait, le printemps se définit selon l'équinoxe. Qu'est-ce que l'équinoxe? C'est le jour où le jour est aussi long que la nuit. Donc dites-vous que cette nuit sera aussi sombre que la journée fut éclairée. C'est comme ça. Vivement le solstice d'été où le jour est le plus long et la nuit la plus courte.  

 

 

19:37 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

11/03/2006

Des catalogues, toujours des catalogues

Et oui, le printemps arrive et avec lui, son lots de catalogues dédiés au jardin: grandes surfaces, magasins spécialisés ou se présentant comme tels, vente par correspondance sans oublier le téléachat.

Décidément, beaucoup de choix mais qu'en est-il de la qualité?

C'est là que le bât blesse. Ces magasins sont soit disant spécialisés mais vous vendent souvent des bulbes et plantes de moindre qualité. Ce n'est pas le cas partout mais comment savoir? C'est un peu comme quand vous achetez du vin. Quoique pas tout à fait parce que dans ce domaine, certaines grandes surfaces font des efforts, respectent les conditions de transport et vendent donc de la qualité.

Alors que dans le domaine des plantes, les grandes surfaces ne proposent rien de bon: plants laissés dans des containers trop longtemps, plantes trop forcées pour bien présenter mais pourrissant ou mourant après quelques jours à la maison sans oublier des prix surfaits. Je ne parlerai pas non plus des pseudo grandes surfaces spécialisées dont le concept est importé d'allemagne ou plus loin et qui vous offre des plantes sans forme ou n'ayant aucun espoir de s'implanter dans nos régions.

Car là aussi est le problème: les plantes vendues ne proviennent pas toujours de nos régions et ne s'adapteront donc pas. Un exemple: certains arbustes sont cultivés dans des sols très sablonneux pour être plus facilement déterrés. Dès lors, dès que vous les mettez dans votre terre lourde de nos régions, ils étouffent et meurent. Bien sûr, il est possible de pallier ce problème en allégeant la terre mais il faut le savoir avant.

Résumons les "qualités" d'une grande surface: prix élevés, choix de plantes de régions très restreint, peu ou pas de conseils, plantes forcées et prêtes à mourir dans votre jardin, ...

Que des qualités! Lol!

C'est pourquoi, personnellement, je préfère faire quelques kilomètres de plus et acheter mes plantes dans une bonne pépinière. En général, vous y trouverez les plantes à un moindre prix, voire au même prix que dans les grandes surfaces mais en bien meilleur état. Parfois, le pépiniériste cultive lui-même la plupart de ses plants, ce qui vous garantit qu'ils seront compatibles avec votre terre. Enfin, vous y trouverez toujours quelqu'un sur place, avec les mains un peu noires éventuellement, qui vous donnera les bons conseils, n'aura pas peur de vous dire que vous êtes trop tôt pour planter ou que cette plante ne s'adaptera jamais à votre jardin.

Personnellement, ça fait des années que je n'ai plus acheté de plantes en grandes surfaces.

Par contre, pour la déco, là n'hésitez pas. En général, les pépinières ne fabriquent pas eux-même ces éléments de déco (pots, déco, tuteurs, ...) et se fournissent auprès des mêmes usines que les grandes surfaces. C'est donc dans ces dernières que vous trouverez les meilleurs prix. Est-ce à dire que vous y trouverez de la qualité? Non! Dans ce domaine, si l'on veut du matériel de qualité, il faut souvent payer le prix. A vous donc de choisir ce que vous voulez mais personnellement je pense que ça vaut la peine de payer certaines choses plus cher (comme des pots qui ne se fendent pas après l'hiver) et d'autres pas (petites décos sympas par exemple).

09:23 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

07/02/2006

Mon petit coup de gueule

Bien sûr je peux comprendre que les passions changent. Bien sûr, je peux comprendre que l'on ait plus le temps pour se consacrer à son blog. Bien sûr qu'il se peut que l'on ait plus rien à dire ou transmettre. Bien sûr, je peux comprendre ceux qui font un blog "pour essayer".

Mais ce que je ne comprends pas ce sont ceux qui manifestement font un blog pour n'y mettre qu'un seul message et en ouvrent plusieurs autres avec un même contenu. Si encore ils ne le faisaient pas connaître. Mais non, ils le font circuler.

Si quelqu'un peut m'expliquer.

J'ai pour habitude de ne pas juger car chacun a son contexte de vie. J'ai entendu récemment une phrase intéressante: "Si tu veux juger quelqu'un, marche au préalable dans ses chaussures". Ca résume tout. Donc, je ne juge pas. Sauf ici parce que j'ai découvert il y a peu la communauté blog qui, sans aucun effort, arrive à dégager une source de positivisme (bravo!). Il est donc dommage de la polluer par des procédés aussi douteux.

Mais si quelqu'un peut m'expliquer. Merci.

11:33 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |