29/03/2006

L'eau de nos âmes s'écoule

Ce moulin me fait étrangement penser à l'écoulement de notre vie.

 

 

21:51 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : en passant, considerations personnelles |  Facebook |

25/03/2006

Positivons

Il y a des jours où l'on en a assez de sa vie.

Des jours où se dit qu'on a pas envie d'aller travailler, mais où l'on oublie que grâce à ce travail, on reçoit de l'argent à la fin du mois qui nous permet, notamment, de se parler sur ce blog.

Des jours où on est coincé dans les embouteillages mais où l'on oublie que l'on peut conduire sa voiture grâce aux deux jambes qu'on peut encore diriger.

Des jours où on n'a pas envie de monter l'escalier jusqu'à son bureau mais où l'on oublie qu'on a un coeur puissant qui nous autorise à le faire.

Des jours où on n'a pas envie de faire les devoirs avec ses enfants parce qu'on est fatigué de sa journée de travail mais où l'on oublie que les enfants dans les pays d'Afrique sont surexploités et ne peuvent plus aller à l'école.

Des jours où on n'a pas envie d'aller conduire les enfants chez leur copain mais où l'on oublie qu'ils peuvent y aller parce qu'ils sont en bonne santé.

Des jours où l'on n'a pas envie de faire sa lessive mais où l'on oublie que l'eau est vitale et qu'elle nous est livrée, à domicile, propre et pas trop chère.

Des jours où l'on se dit que la vie est chère mais où l'on oublie le pourcentage de notre population qui ne peut même pas envisager d'acheter quelque chose dans un magasin.

 

Je le pense: ma vie est belle et il y a toujours plus malheureux que soi.  

09:38 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

20/03/2006

C'est le printemps

 

Je ne pouvais pas manquer ça: aujourd'hui c'est le printemps. Le grand jour est arrivé, même s'il fait froid. Quoique météorologiquement, ça ne change rien. Il fait encore trop froid pour cultiver mais bon, ça donne de l'espoir sur les beaux jours qui sont proches.

Bien sûr, vous me direz que le printemps c'est demain. Alors, c'est que vous avez autant à apprendre que moi.

En fait, le printemps se définit selon l'équinoxe. Qu'est-ce que l'équinoxe? C'est le jour où le jour est aussi long que la nuit. Donc dites-vous que cette nuit sera aussi sombre que la journée fut éclairée. C'est comme ça. Vivement le solstice d'été où le jour est le plus long et la nuit la plus courte.  

 

 

19:37 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

17/03/2006

Vogue l'amour sur les vagues de l'espoir!

En ces moments où le ciel se fait bleu, je vous offre une nouvelle illusion très romantique.

18:51 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : en passant |  Facebook |

12/03/2006

2000, ça continue!

2000 visiteurs et ça ne fait que commencer car le printemps arrive. J'espère que tout vous plaît. Si ce n'est pas le cas, dites-le moi.

 

 

Bonne visite

13:42 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

11/03/2006

Des catalogues, toujours des catalogues

Et oui, le printemps arrive et avec lui, son lots de catalogues dédiés au jardin: grandes surfaces, magasins spécialisés ou se présentant comme tels, vente par correspondance sans oublier le téléachat.

Décidément, beaucoup de choix mais qu'en est-il de la qualité?

C'est là que le bât blesse. Ces magasins sont soit disant spécialisés mais vous vendent souvent des bulbes et plantes de moindre qualité. Ce n'est pas le cas partout mais comment savoir? C'est un peu comme quand vous achetez du vin. Quoique pas tout à fait parce que dans ce domaine, certaines grandes surfaces font des efforts, respectent les conditions de transport et vendent donc de la qualité.

Alors que dans le domaine des plantes, les grandes surfaces ne proposent rien de bon: plants laissés dans des containers trop longtemps, plantes trop forcées pour bien présenter mais pourrissant ou mourant après quelques jours à la maison sans oublier des prix surfaits. Je ne parlerai pas non plus des pseudo grandes surfaces spécialisées dont le concept est importé d'allemagne ou plus loin et qui vous offre des plantes sans forme ou n'ayant aucun espoir de s'implanter dans nos régions.

Car là aussi est le problème: les plantes vendues ne proviennent pas toujours de nos régions et ne s'adapteront donc pas. Un exemple: certains arbustes sont cultivés dans des sols très sablonneux pour être plus facilement déterrés. Dès lors, dès que vous les mettez dans votre terre lourde de nos régions, ils étouffent et meurent. Bien sûr, il est possible de pallier ce problème en allégeant la terre mais il faut le savoir avant.

Résumons les "qualités" d'une grande surface: prix élevés, choix de plantes de régions très restreint, peu ou pas de conseils, plantes forcées et prêtes à mourir dans votre jardin, ...

Que des qualités! Lol!

C'est pourquoi, personnellement, je préfère faire quelques kilomètres de plus et acheter mes plantes dans une bonne pépinière. En général, vous y trouverez les plantes à un moindre prix, voire au même prix que dans les grandes surfaces mais en bien meilleur état. Parfois, le pépiniériste cultive lui-même la plupart de ses plants, ce qui vous garantit qu'ils seront compatibles avec votre terre. Enfin, vous y trouverez toujours quelqu'un sur place, avec les mains un peu noires éventuellement, qui vous donnera les bons conseils, n'aura pas peur de vous dire que vous êtes trop tôt pour planter ou que cette plante ne s'adaptera jamais à votre jardin.

Personnellement, ça fait des années que je n'ai plus acheté de plantes en grandes surfaces.

Par contre, pour la déco, là n'hésitez pas. En général, les pépinières ne fabriquent pas eux-même ces éléments de déco (pots, déco, tuteurs, ...) et se fournissent auprès des mêmes usines que les grandes surfaces. C'est donc dans ces dernières que vous trouverez les meilleurs prix. Est-ce à dire que vous y trouverez de la qualité? Non! Dans ce domaine, si l'on veut du matériel de qualité, il faut souvent payer le prix. A vous donc de choisir ce que vous voulez mais personnellement je pense que ça vaut la peine de payer certaines choses plus cher (comme des pots qui ne se fendent pas après l'hiver) et d'autres pas (petites décos sympas par exemple).

09:23 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : considerations personnelles |  Facebook |

Les bulbes se déclarent

Ca y est. J'ai vaincu la pluie ce matin pour ausculter la petite partie de jardin que j'ai déjà plantée. Résultat: oui, les bulbes sortent. Et bien et en nombre. Ils ont déjà deux à trois centimètres.

Vivement dans deux ou trois semaines, tous les bourgeons seront alors visibles.

Euh, j'ai vaincu la pluie pour les voir mais j'ai pas trop envie d'y retourner pour une photo. Alors, voici une belle coupe scientifique, a défaut de mieux.

 

 

 

Oui, bon, je sais les photos c'est mieux mais il pleut vraiment beaucoup.

09:05 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : evolution du jardin, notions d amateur |  Facebook |

05/03/2006

Hêtre ou charme?

 

 

Lorsque j'ai réfléchi à ma haie, j'hésitais entre le charme et le hêtre. Beaucoup me parlaient de charmilles, soit un ensemble de charmes qui étaient magnifiques. Mes interlocuteurs ou ce que je lisais semblaient ma faire comprendre que le charme était plus "noble". Et en effet, lorsque je visite des jardins d'architecte ou de château, je constate que le charme est généralisé et le hêtre délaissé.

Pffff, dois-je m'arrêter à ça? Certainement pas. J'ai donc regardé ce qui me plaisait le mieux.

Le port des deux arbres est similaire. Si ce n'est que le charme peut donner des haies plus fines (j'ai vu des haies de charme de 20 cm de largeur!). Or, le hêtre donne une haie d'environ 60 à 80 cm au minimum. Mais à part ça, c'est semblable.

Quelle différence donc? En fait, au départ, je ne voyais pas. Puis je me suis penché sur les feuilles. C'est flagrant à ce moment là. Le charme est pointu, rugueux mais fin. Le hêtre est doux mais plus gros.

 

 

Pour retenir cette différence fondamentale, j'ai trouvé une phrase aux étangs de Virelles (Chimay: à aller voir absolument dans les beaux jours notamment pour son observation des oiseaux et sa balade dans les arbres sur des planches - j'y reviendrai un autre jour dans un autre courrier) qui permet de retenir cette différence fondamentale:

LE CHARME D'ADAM C'EST D'ETRE A POIL

Explication pour ceux qui n'auraient pas compris: le charme a des dents et le hêtre a des poils.

 

Autre différence fondamentale: le hêtre est marcescent. Cela signifie que ses feuilles ne tombent pas mais se déssèchent sur l'arbre en attendant les nouvelles feuilles. Par conséquent, votre haie est toujours bien portante tout en vivant quand même (je déteste les sapins car ils ne bougent jamais et ne vivent donc pas dans mon esprit). Votre haie se couvre d'une belle couleur pourpre donnant un arrière fond magnifique. Le charme est également marcescent mais beaucoup moins. En outre, sa couleur est moins rouge, plus brune, plus terne, plus morne.

 

Vous qui avez l'occasion de vous promener ces jours-ci dans la nature, observez ces couleurs. Vous m'en direz des nouvelles!

Profitez également de vos futures balades estivales pour observer les feuilles. Vous verrez, c'est flagrant. Pour ceux qui ne connaissent pas, allez au domaine de Chevetogne. Les deux specimens sont rassemblés quasi au même endroit.

10:23 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : evolution du jardin, notions d amateur |  Facebook |

Chantier fini ... retournons au jardin

Voilà notre chantier "maison" est fini. Plus que quelques murs à tapisser et tout sera net. En attendant, il fait un soleil magnifique ce matin. Il rebondit sur la neige et je m'aperçois que le printemps n'est pas loin.

A ce propos, on dit toujours qu'il faut tondre sa pelouse du 15 mars au 15 octobre.

Imaginez cette neige qui couvre mon jardin (il est tout blanc!). Me voyez-vous tondre dans 10 jours???

Moi non en tout cas mais ce n'est pas grave car nous avons un hiver magnifique cette année. Il pleut juste ce qu'il faut (ou un peu peu) et il fait très froid. Dommage pour notre facture mazout mais chouette car tous ces petits insectes nuisibles seront enfin éliminés après de nombreuses années d'hivers trop cléments.

10:07 Écrit par Pascal Neyman | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : evolution du jardin |  Facebook |